Crypto Blockchain and Challenge review of the week of February 1, 2021

Crypto Blockchain and Challenge review of the week of February 1, 2021

Si vous vous êtes réveillé avec le sourire en regardant le prix du bitcoin vendredi dernier, une petite recherche aura tôt fait de vous révéler la raison derrière cette soudaine hausse. Le tout se résume à ce petit gazouillis de la part d’Elon Musk :

Comme vous l’aurez remarqué, ce dernier a ajouté la mention « bitcoin » dans sa biographie, tout comme le commentaire « qu’en rétrospective, c’était inévitable ». Jack Dorsey, le PDG de Twitter, a d’ailleurs fait de même.

Il n’aura pas fallu davantage pour que les marchés s’emballent. Après avoir touché un prix plancher de 32 000 $ pour cette même journée, ce dernier a dépassé les 38 500 $ à son sommet. Il faut dire que le soutien de l’homme le plus riche de la planète envoie un signal aussi fort que clair. Le prix a certes vite corrigé par la suite, mais les paroles de Musk semblent néanmoins avoir été la bougie d’allumage de la hausse à laquelle on assiste depuis.

Dans une entrevue subséquente avec des investisseurs d’un groupe privé, Musk s’est permis d’élaborer au-delà de ses typiques messages cryptiques. «Je pense que le bitcoin est une bonne chose. Je suis un partisan du Bitcoin. Je pense aussi que le bitcoin est sur le point d’être largement accepté par la finance conventionnelle» a-t-il commenté.

Ce dernier se bâtit-il désormais un portefeuille personnel ou, d’autant plus majeur comme possibilité, envisage-t-il de suivre les pas de Michael Saylor et MicroStrategy en convertissant une partie de la trésorerie de TESLA en bitcoins? Voilà qui pourrait être un véritable catalyseur à une explosion de l’adoption institutionnelle de la cryptomonnaie.

Parlant de Michael Saylor, ce dernier jouera un rôle pour lequel tous les investisseurs du marché le remercieront. En effet, hier, ce dernier a présenté une large conférence sur la manière dont il a procédé à cette migration vers le bitcoin. «Nous allons avoir des milliers de cadres, dirigeants, directeurs et conseillers d’entreprises qui se réuniront au cours de la première semaine de février et ils veulent tous trouver comment intégrer le bitcoin dans leur bilan.» A commenté le principal intéressé. «Nous allons ouvrir [le plan], le rendre disponible à tous en pensant à faire économiser à chacun des millions de dollars et des semaines, voire des mois, afin de faciliter la transition», poursuit-il.

Les deux premières de cinq conférences seront menées par Saylor. Il présentera «un examen du bitcoin en tant qu’actif de réserve de trésorerie et des divers facteurs macroéconomiques qui motivent son adoption par les entreprises et les investisseurs institutionnels [et] un examen des façons dont les entreprises peuvent s’intégrer au réseau monétaire bitcoin et des avantages des différentes stratégies.»

La semaine fut aussi marquée par une nouvelle hausse du jeton ETH, si bien que ce dernier a dépassé ses sommets historiques en dollars américains ce mardi. Le géant Grayscale en a ajouté 38M$ à sa réserve hier seulement, stimulant sans contredit cette poussée. Les positions ouvertes relatives à l’actif sont aussi à un sommet historique. Si le succès d’ETH passe sans contredit par la popularité des applications de finance décentralisées, les marchés boursiers traditionnels nous ont donné un bel exemple de leur importance cette semaine. En effet, plusieurs échanges boursiers ont empêché l’échange de certaines valeurs dans la folie entourant les titres de GME et AMC, pour ne nommer que ceux-là. Quoi qu’on pense de cette décision corporative, force est de constater qu’une telle censure est impossible avec les applications DeFi, augmentant du coup le contrôle et la liberté de l’investisseur.

Le fonds a été patient avec sa position en ETH, si bien qu’environ 35% de ses actifs y sont demeurés (et demeurent encore) exposés tout au long de la hausse de la semaine.

La dernière tendance qui retient particulièrement notre attention actuellement est la baisse de l’offre de bitcoins sur les différents échanges. En effet, les bitcoins détenus dans des portefeuilles sur échanges, selon les données de glassnode, atteignent aujourd’hui leur plus bas niveau en 2.5 ans.

En parallèle, des données récentes démontrent que les échanges basés en sol américain jouissent d’une popularité sans précédent. En même temps, cette semaine a vu d’importants retraits de ces mêmes échanges vers des portefeuilles privés, ce qui, selon plusieurs, marque la poursuite des achats des institutions sur le long terme.

Parmi celles-ci, partageons les données du PDG Ki Young Ju de l’entreprise d’analyse CryptoQuant. Ses données montrent des retraits de 15 200 BTC le 31 janvier seulement de Coinbase vers des portefeuilles privés. Selon Ki Young Ju, ces retraits «sont allés vers des portefeuilles de garde qui n’ont que des transactions entrantes».

Le portrait est clair. Il y a de moins en moins de bitcoins à acheter sur les échanges tandis que la demande des investisseurs grandit. Les conséquences sur la valeur de l’actif ne sont plus que de l’arithmétique de base!

Le portrait technique est au beau fixe pour les deux positions du fonds, soit le bitcoin et l’ETH. Le bitcoin a officiellement brisé le triangle de consolidation vers le haut hier, fermant même la journée au-dessus de l’importante moyenne sur 30 jours qui résistait jusque-là. Conserver cette dernière comme support est l’objectif à court terme.

Pour la suite, on pourrait voir le sommet de 38 500 $ de vendredi comme une résistance, mais cette poussée apparaît plutôt anecdotique dans son importance technique. Le marché haussier semble de retour et le véritable niveau test est le sommet historique de 42 000 $ à revisiter.

Du côté d’Ethereum, le haut record en dollars américains semble ouvrir de larges opportunités, mais à notre humble avis, il faudra que le ratio ETH/BTC passe et ferme au-dessus de 0.045 afin que tous les signaux soient véritablement au vert pour une découverte complète de prix vers le nord.

Le fonds est exposé à 65% au bitcoin et 35% à l’ETH.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour ouvrir un plan épargne en Bitcoin, allez sur la plateforme régulée StackinSat.

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h » et “Investir dans Bitcoin ».

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

How does Bitcoin increase in value?

How does Bitcoin increase in value?

Le Bitcoin, un actif volatil Comme pour ces autres actifs, la valeur du Bitcoin est déterminée par l’offre et la demande sur des places de marché. À n’importe quel moment, des acteurs économiques lancent des offres d’achat et de vente avec un prix qu’ils déterminent en fonction de leur propre analyse.

How do I buy Bitcoins?

et des courtiers plus intuitifs (Coinbase, Coinhouse, etc.). Les seconds sont généralement plus simples à utiliser mais pratiquent des frais plus élevés. Il existe aussi quelques comptoirs physiques à Paris (Coinhouse), Caen (Bitcoin Avenue), Brest (Byzantine) ou Bordeaux (Comptoir des cybermonnaies).

Which country uses Bitcoin currency?

Nombre de distributeurs de Bitcoin
Hong Kong 62
Grèce 55
Italie 53
Russie 50

How do I get Bitcoins?

Obtenez des bitcoins Vous pouvez obtenir des bitcoins en les acceptant en tant que paiement pour des biens ou des services ou en les achetant à quelqu’un près de chez vous. Vous pouvez aussi les acheter directement sur une bourse de change en ligne à l’aide de votre compte bancaire.

When will Bitcoin go down?

When will Bitcoin go down?

Autre élément qui a pu peser dans la balance : le « halving » du bitcoin (dans le jargon, cela que la prime de minage est divisée par deux). Cet évènement est survenu en 2009, 2012, 2016 et 2020. Le prochain, sans doute en 2024.

When’s Bitcoin going down?

[Article mis à jour le 12 janvier 2021 à 18h52] Ce sont les montagnes russes. Après avoir atteint le seuil symbolique des 40 000 dollars le 07 janvier 2021, le cours du bitcoin a chuté pour atteindre les 30 000 dollars en lundi 11 janvier 2021, soit une baisse de 25%.

Is now the time to buy Bitcoin?

Dans tous les cas, pour espérer faire une plus-value sur le bitcoin, il faut tenter d’en acheter quand il est peu coté, comme pour n’importe quel actif. Aujourd’hui avec une valorisation proche des 20 000 dollars, le moment n’est pas propice à l’achat de bitcoins.

Why is the price of BTC falling?

Le prix du bitcoin a chuté lundi de 20% après avoir franchi record sur record depuis fin 2020, nourrissant les inquiétudes d’une correction pour les cryptomonnaies, dont la volatilité a été pointée du doigt par le régulateur britannique.

When should I buy Bitcoin?

L’investissement dans le Bitcoin devrait rester porteur en 2021 à en croire les spécialistes des crypto monnaies, alors que le Bitcoin a récemment marqué un nouveau record au-dessus de 35.000$.

Is it too late to invest in Bitcoin?

A chaque nouveau sommet du BTC, beaucoup de gens ont pensé qu’il était trop tard pour investir. Cela s’est produit lorsque les cours ont atteint 10€, 50€, 200€, 1.000€, etc. … Et si les perspectives du bitcoin ne sont pas les plus intéressantes, il est toujours possible d’investir dans des altcoins.

Is it worth investing in Bitcoin?

Le Bitcoin, un investissement risqué Gardez à l’esprit que le Bitcoin repose sur un marché non régulé, cette monnaie virtuelle n’a pas de cours officiel. Il s’agit d’un environnement informatique qui a ses propres règles, qui peut s’avérer non adapté aux personnes qui ne sont pas suffisamment technophiles et averties.

What is the most profitable crypto currency?

Il s’agit des crypto monnaies, notamment du bitcoin. Il s’agit effectivement de l’actif le plus rentable à l’heure actuelle.

Which Cryptomonnaie to buy in 2020?

Les cryptomonnaies les plus prometteuses pour 2020 et dans les années à venir sont à notre avis le Tezos (XTZ), le Stellar Lumens (XLM) et le ChainLink (LINK) qui ont vu leur cours fortement augmenté ces derniers mois.

Which crypto currency to buy in 2020?

6 crypto monnaies à acheter pour 2020 et au-delà

  • Bitcoin (BTC) Pour commencer, je ne vais pas faire dans l’originalité mais plutôt dans l’efficacité. …
  • Basic Attention Token (BAT) Mois après mois, le succès de Basic Attention Token ne se démord pas. …
  • Enjin Coin (ENJ) …
  • Binance Coin (BNB) …
  • Nexo (NEXO) …
  • Ethereum (ETH)

Crypto Blockchain and Challenge review of the week of February 1, 2021
4.9 (98%) 32 votes