Cryptomonnaie : pourquoi le Bitcoin est encore loin d’être écolo

Cryptomonnaie : pourquoi le Bitcoin est encore loin d'être écolo

Les projets Bitcoin se déroulent bien. Le patron de Twitter Jack Dorsey et le rappeur américain Jay-Z ont récemment annoncé la création de Btrust, une plateforme pour démocratiser Bitcoin, notamment en Afrique. Le milliardaire excentrique Elon Musk fait même régulièrement sa promotion et envisage d’accepter la crypto-monnaie comme moyen de paiement pour son entreprise Tesla. Bonne nouvelle pour Bitcoin, qui semble gagner un semblant de crédibilité au-delà de sa popularité hautement spéculative. La crédibilité, cependant, pourrait être compromise par son impact considérable sur l’environnement.

Catastrophe environnementale

Catastrophe environnementale

Selon une étude de l’Université de Cambridge publiée en septembre 2020, Bitcoin consomme plus d’électricité par an que l’Argentine dans son ensemble. Il faut dire que l’extraction de cet actif financier nécessite environ 121,36 térawatts (TWh) par an, soit environ 10% de la consommation annuelle d’énergie de la Chine, et …

Cryptomonnaie : pourquoi le Bitcoin est encore loin d’être écolo
4.9 (98%) 32 votes