Cryptomonnaies : Tether et les stablecoins bientôt régulés aux Etats-unis ?

Cryptomonnaies : Tether et les stablecoins bientôt régulés aux Etats-unis ?


Les Etats-Unis prennent le sujet des stablecoins très au sérieux. Le Conseil de stabilité financière américain (FSOC) pourrait lancer une enquête sur ces cryptomonnaies, a appris Bloomberg. Le régulateur, créé par la loi Dodd-Frank après la crise des subprimes en 2008, est chargé de superviser la stabilité du système financier américain. Il encadre les activités considérées comme une menace systémique pour le système financier, et la question est de savoir si les stablecoins en sont une.



Les stablecoins, des cryptomonnaies moins volatiles
Les stablecoins sont des cryptomonnaies reposant sur une blockchain, mais dont la valeur ne dépend pas seulement de l’offre et de la demande : elle est indexée sur des actifs physiques ou une monnaie fiduciaire (devise classique), dans le but d’éviter une volatilité trop importante comme ce que l’on observe sur le Bitcoin.



Le Tether, créé en 2014, est le stablecoin le plus répandu, représentant plus de la moitié de la valeur des stablecoins en circulation. Il est adossé au dollar, son principe reposant sur une réserve en dollars égale au nombre d’unités de cryptomonnaie émise. Pour un tether émis (de manière centralisée et non par le biais du minage), un dollar est mis en réserve. Il existe également un Tether Euro, indexé sur l’euro. En réalité, les réserves de Tether ne sont pas seulement constituées de liquidités, mais notamment de titres de dette et de bons du Trésor dont la valeur pourrait être inférieure à celle de l’encours en monnaie virtuelle, craint le régulateur.   



Faire Vite, avant l’arrivée de Diem
L’autorité américaine des marchés financiers, la SEC, a également Coinbase à l’œil. Elle a menacé la semaine dernière la plateforme d’échange d’USD Coin de poursuites concernant sa nouvelle offre de prêt libellés en cryptomonnaie.



Le département du Trésor a tout intérêt à stabiliser sa doctrine avant le lancement de Diem, l’ancien projet Libra, mené par un consortium dans lequel figure Facebook. Ce projet de stablecoin fait peur aux régulateurs, car son potentiel d’adoption est très élevé grâce à la puissance de feu du réseau social. « Plus les Etats-Unis attendent pour adapter la régulation à ces actifs, plus ils risquent de devenir si interdépendants de notre système financier que les conséquences pourraient en être désastreuses », a écrit la sénatrice Elizabeth Warren en juillet à Janet Yellen, la secrétaire d’Etat au Trésor.



A moins que d’ici là, la banque centrale américaine ne mène à bien son propre projet de création d’une cryptomonnaie, ce qui rendrait les stablecoins obsolètes.

Cryptomonnaies : Tether et les stablecoins bientôt régulés aux Etats-unis ?
4.9 (98%) 32 votes