Cuba s’engage à encadrer l’utilisation des cryptomonnaies

Cuba s'engage à encadrer l'utilisation des cryptomonnaies

(ETX Daily Up) – Depuis quelques mois, les transferts de cryptomonnaies ont fortement augmenté à Cuba. Le pays qui fait face à une crise économique terrible souhaite réglementer les cryptomonnaies pour des raisons d’intérêt « socio-économiques ». 

Un nouveau pays s’engage en faveur des cryptomonnaies ? Après le Salvador qui se prépare à reconnaître officiellement l’utilisation du bitcoin comme monnaie légale le 7 septembre prochain, Cuba pourrait faire de même. En tout cas, le gouvernement cubain a reconnu vouloir réglementer les cryptomonnaies comme un moyen de paiement pour cette île des Caraïbes. Un texte publié dans le Journal officiel du pays indique que la banque centrale de Cuba va fixer des règles pour encadrer ces monnaies et déterminer dans quel contexte elles seront disponibles.

La résolution cubaine, qui entrera en vigueur le 15 septembre, réglemente « l’utilisation de certains actifs virtuels dans les transactions commerciales, ainsi que l’octroi de licences aux prestataires » de ces services dans « les opérations liées aux activités financières, d’échange et de recouvrement ou de paiement » sur ou depuis le territoire cubain. Les cryptomonnaies ont connu un engouement depuis quelques mois de par les difficultés d’utilisations des dollars à cause des dernières règles d’embargo imposées par l’ancien président des États-Unis, Donald Trump. 

Un risque dans un marché encore instable

Envoyer et recevoir de l’argent a été rendu extrêmement difficile entre les deux pays. On peut citer le cas de Western Union qui a fermé l’ensemble de ces 400 sites d’échange dans le pays en 2020. La monnaie locale, le peso cubain, est perçue comme faible et volatile. Même si des experts continuent de souligner le risque de ces cryptomonnaies particulièrement volatiles, cela renforce l’attirance pour ces nouvelles monnaies.

L’utilisation de ces cryptomonnaies à Cuba se fait souvent via des cartes-cadeaux pour ensuite effectuer des achats en ligne. Sans surprise, c’est le bitcoin qui est la monnaie la plus utilisée par les habitants de l’île. Le risque pour le gouvernement est de voir ces monnaies se déprécier fortement et se doit de veiller à contrôler les opérations pour éviter de recevoir de l’argent impliqué dans des activités illégales. Les cryptomonnaies continuent de faire parler d’elles et bon nombre de pays semblent faire le pari de leur approbation. Un risque que l’on espère mesurer tant le marché des cryptomonnaies semble dans un entre-deux en ce moment.

Cuba s’engage à encadrer l’utilisation des cryptomonnaies
4.9 (98%) 32 votes