Deutsche Bank s’aventure dans la conservation des cryptomonnaies – Actualités Fintech

Deutsche Bank s'aventure dans la conservation des cryptomonnaies - Actualités Fintech

Un de plus. Après BYN Mellon et JPMorgan, Deutsche Bank se prépare à lancer un service de garde de crypto-monnaie. La banque allemande veut permettre aux clients institutionnels d’accéder à leurs «actifs numériques et leurs avoirs en monnaie fiduciaire à partir d’une plateforme conviviale», a déclaré la banque dans un rapport du Forum économique mondial.

Depuis un an maintenant, une loi permet aux banques allemandes d’administrer et de détenir des crypto-monnaies et de les proposer à leurs clients. Avec la preuve du concept déjà en place, Deutsche Bank pourrait être la première banque allemande à offrir un tel service à partir de cette année.

Contacté par L’Agefi, un porte-parole de la Deutsche Bank admet l’exactitude de la note, mais précise que la banque n’a pris aucune décision spécifique à ce stade. Elle étudie «encore» les avantages de cette solution pour ses clients. Point important: la banque ne travaille qu’avec des solutions de «dépôt», comme BNY Mellon, par opposition à une solution de trading et d’émission de jetons spécifiée dans le document.

La note fournit tout de même quelques informations intéressantes sur ce service d’appel, qui sera lancé en plusieurs étapes. L’idée serait d’abord de se concentrer sur la fourniture d’un service de garde à une clientèle spécifique: les investisseurs institutionnels, comme les gérants d’actifs, les gestionnaires de fortune ou encore les family offices.

La solution permettra ensuite aux clients d’acheter et de vendre leurs actifs via des partenaires, tels que des courtiers de premier ordre ou des émetteurs. Enfin, la banque envisage de proposer des services à «valeur ajoutée» pour cette solution, par exemple en matière de fiscalité ou de crédit.

La dernière étape de cette solution semble être la forme la plus réussie du projet de dépositaire d’actifs cryptographiques d’une banque traditionnelle. Cependant, la banque allemande n’a pas mentionné qu’aucune crypto-monnaie pourrait héberger cette solution. Pas de doute, le temps de demander conseil aux clients.

Il y a un an, certaines autorités – notamment en Allemagne et aux États-Unis – ont autorisé les banques traditionnelles à stocker des crypto-monnaies. Maintenant, et alors que le bitcoin a franchi hier le seuil de 50000 dollars, le secteur financier ne perdra plus de temps. Une course contre la montre semble s’être déclenchée entre les entreprises qui décident d’investir une partie de leur argent en bitcoin, comme Tesla ou Microstrategy, et les banques, qui veulent agir.

Deutsche Bank s’aventure dans la conservation des cryptomonnaies – Actualités Fintech
4.9 (98%) 32 votes