Google Finance adapte sa plateforme pour répondre à l’engouement autour des cryptomonnaies – FrenchWeb.fr

Google Finance adapte sa plateforme pour répondre à l'engouement autour des cryptomonnaies - FrenchWeb.fr

Google Finance, qui depuis 2006 permet de suivre les cours des actions et des devises à travers le monde, démocratise davantage les crypto-monnaies au public en leur attribuant un onglet «Crypto-monnaie». Sur Chrome, ce dernier apparaît par défaut avec quatre autres onglets proéminents: « US », « Asia », « Europe » et « Devises ». Cette fonctionnalité, qui permet de suivre en particulier le prix du bitcoin, de l’éther ou du litcoin, apparaît quelques jours après que le bitcoin a atteint des sommets historiques. En fait, le prix a presque doublé depuis le début de l’année, le portant à plus de 50 000 $.

Google a longtemps été réticent à faire face à ces nouvelles devises et ne semble pas être en mesure d’ignorer l’intérêt croissant pour les monnaies virtuelles. Le marché du Bitcoin, qui vient de dépasser 1 billion de dollars, semble avoir un bel avenir devant lui. En fait, les grandes entreprises et les célébrités ont déjà investi dans les crypto-monnaies, comme Tesla, la société d’Elon Musk, qui a investi 1,5 milliard de dollars de sa caisse Bitcoin, ou le rappeur Jay-Z, qui a investi 23,6 millions de dollars dans cette crypto-monnaie. avec Jack Dorsey, fondateur de Twitter et Square. Ce dernier a lancé un fonds appelé ₿trust, équipé de 500 bitcoins, destiné à accélérer le développement du bitcoin, notamment en Afrique et en Inde. Plus récemment, la société de logiciels MicroStrategy a acheté 21 454 bitcoins, représentant environ 550 millions de dollars.

Cette tension autour des crypto-monnaies profite également grandement aux plateformes d’échange, telles que Binance ou Coinbase, qui viennent de déclarer un bénéfice net de 322 millions de dollars d’ici 2020. Cette licorne basée à San Francisco a pour objectif de devenir publique prochainement. , du jamais vu dans son industrie.

Cependant, Google n’a pas toujours fait la promotion de ces monnaies virtuelles. Le géant américain a la réputation de ne pas être impartial en ce qui concerne les questions liées à la crypto-monnaie. En 2019, la célèbre plateforme YouTube a bloqué les chaînes dédiées à l’industrie, notamment le média CoinDesk pour «des contenus qui encouragent les activités illégales». Google s’est finalement retiré après avoir admis qu’il s’agissait d’un bogue. D’autres l’accusent de supprimer des applications du Google Play Store, y compris des applications multimédias traitant des crypto-monnaies et des sujets liés à la blockchain. La prolifération des crypto-monnaies a visiblement poussé le géant de Mountain View à revoir sa décision.

Google Finance adapte sa plateforme pour répondre à l’engouement autour des cryptomonnaies – FrenchWeb.fr
4.9 (98%) 32 votes