La police saisit 50 millions d’euros en Bitcoin, l’escroc refuse de donner le mot de passe depuis 2 ans

La police saisit 50 millions d’euros en Bitcoin, l’escroc refuse de donner le mot de passe depuis 2 ans

La police allemande a saisi un portefeuille contenant la somme de 50 millions d’euros en Bitcoin. Malheureusement, les forces de l’ordre ne peuvent pas récupérer les fonds sans le mot de passe du portefeuille. Le voleur tenant le portefeuille s’est en effet muré en silence après son emprisonnement.

Un criminel refuse catégoriquement de donner le mot de passe de son portefeuille Bitcoin à la police allemande, rapportent nos collègues de Reuters. Il y a deux ans, la police de Kempten (Bavière) a saisi le portefeuille du fraudeur, contenant 1700 bitcoins, environ l’équivalent de 50 millions d’euros.

L’escroc a été arrêté pour avoir miné de la crypto-monnaie sur des ordinateurs à l’insu des utilisateurs. L’homme utilisait un logiciel malveillant qui exploitait la puissance de calcul des processeurs informatiques pour générer de la crypto-monnaie. Ce processus peut parfois endommager les composants de la machine infectée.

Sur le même sujet: Elon Musk mentionne Bitcoin dans sa bio Twitter, son prix grimpe de 20%

La police allemande rejette 1700 Bitcoin

La police allemande rejette 1700 Bitcoin

En prison depuis 2019, l’homme n’a pas daigné communiquer la précieuse clé à la police malgré de multiples interrogatoires. «Nous lui avons demandé, mais il n’a pas répondu. Peut-être qu’il ne sait pas », a théorisé un procureur chargé de l’affaire.

Le butin accumulé par le fraudeur a considérablement augmenté depuis son arrestation. Depuis 2019, le prix du Bitcoin a en fait triplé, s’établissant confortablement au-dessus de 30000 $. Les projections des experts financiers estiment que la mère des crypto-monnaies pourrait atteindre la barre des 100 000 dollars d’ici fin 2021. Citibank, la banque du groupe Citigroup, voit même BTC atteindre 300 000 dollars de plus ou moins à court terme.

Sans la clé de cryptage détenue uniquement par le propriétaire du portefeuille, il est absolument impossible d’accéder aux devises. En fait, un portefeuille de crypto-monnaie n’est protégé que par une phrase de récupération composée de 12 ou 24 mots. Les Bitcoins détenus par un utilisateur ne peuvent pas être saisis sans cette phrase secrète. Le dos au mur, la police allemande a néanmoins veillé à ce que l’homme n’ait jamais accès aux 1700 bitcoins collectés par le criminel. Les autorités n’ont pas précisé comment elles avaient procédé pour confisquer les monnaies numériques.

La police saisit 50 millions d’euros en Bitcoin, l’escroc refuse de donner le mot de passe depuis 2 ans
4.9 (98%) 32 votes