La poste britannique vend actuellement des cryptomonnaies

La poste britannique vend actuellement des cryptomonnaies

Le recours aux cryptomonnaies intéresse actuellement de nombreux investisseurs britanniques. C’est la raison pour laquelle tous les bureaux de Poste du pays permettent désormais l’achat de celles-ci. Acheter des monnaies digitales demeure possible grâce à un partenariat avec Swarm Markets, une plateforme d’échange décentralisée et réglementée d’origine allemande.

Acheter les cryptomonnaies à La Poste britannique

Acheter les cryptomonnaies à La Poste britannique

Dans de nombreux pays occidentaux, la poste diversifie ses activités. C’est exactement le cas de la Poste britannique qui a le but d’adopter la transformation numérique sur ses services. C’est une meilleure option pour améliorer ces derniers.

Entièrement conscient des avantages des cryptomonnaies, le British Post Office offre le privilège à ses clients d’en acquérir. Cela se réalise à partir d’une application de vérification d’identité Easy ID. C’est de cette manière que les utilisateurs restent en mesure d’accéder à la plateforme Swarm Markets. À savoir que cette dernière agit comme une plateforme d’exchange basée à Berlin et est réglementée par la BaFin, l’autorité fédérale de surveillance financière.

La Poste britannique n’est pas récompensée pour la vente des monnaies digitales. Selon un porte-parole du British PostOffice, l’avancée de la technologie permet au PostOffice EasyD d’offrir l’occasion aux utilisateurs d’avoir leur identité numérique sécurisée sur leur appareil mobile. C’est une solution efficace de contrôler l’achat.

À titre de rappel, PostOffice EasyD a vu le jour le 23 août 2021. Il jouit actuellement de 10 millions d’utilisateurs.

Pourtant, il est important de rester prudent

Pourtant, il est important de rester prudent

Malgré la compétence des professionnels qui innovent dans ce domaine, les autorités britanniques recommandent d’être toujours prudent dans l’achat des cryptomonnaies. D’après Angela Eagle, Députée travailliste au Telegraph, la Poste peut mettre en évidence des grands risques, notamment la destruction d’une marque réglementée en donnant de la crédibilité au service de crypto. Elle souhaite que la vente des monnaies digitales s’arrête. Également, Nicky Morgan, ancienne secrétaire d’État au Numérique, prétend que ce fait est anormal.

Il n’y a rien à s’inquiéter en ce qui concerne la sécurité de l’achat des cryptomonnaies. Effectivement, ce fait est surveillé par la Financial Conduct Authority ou FCA qui est un organisme se révélant entièrement strict sur le sujet des cryptos. Pourtant, selon celle-ci, les investisseurs devraient s’attendre à une grosse perte d’argent s’ils n’œuvrent pas prudemment.

La poste britannique vend actuellement des cryptomonnaies
4.9 (98%) 32 votes