Le marché des cryptomonnaies aujourd’hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Algorand (ALGO), IOTA (MIO …

Le marché des cryptomonnaies aujourd’hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Algorand (ALGO), IOTA (MIO ...

9 Sep. 2021 – 22h30 10 min de lecture – par Thomas Poirier

Retrouvez la nouvelle revue du marché des cryptomonnaies de Cointribune. Vous apprendrez ce qui s’est passé dernièrement et à quoi vous attendre dans l’avenir. Si vous souhaitez lire la revue précédente, cliquez ici.

Bitcoin (BTC)

Bitcoin (BTC)

Pendant que les adeptes des théories du complot blâment MicroStrategy de Michael Saylor et le gouvernement mondial secret pour la récente chute du Bitcoin, les traders individuels redécouvrent à quoi ressemble la tendance baissière sur le marché.

Bitcoin continue de tester le niveau de support et il ne semble pas que les acheteurs aient assez de force pour soutenir l’actif et le maintenir aux niveaux actuels.

De nombreux analystes s’attendaient à ce qu’après la chute des cryptomonnaies que l’on a pu observer le 7 septembre, les bulls et les anciens bears ayant déjà fermé leurs positions rachèteront rapidement les actifs, ce qui amènera de nouveau Bitcoin à une nouvelle tentative d’atteindre les 65 000 dollars. Malgré ces prédictions, il ne reste apparemment pas beaucoup de traders prêts à ouvrir des positions longues.

Beaucoup d’entre eux préfèrent rester en dehors du marché et observer ainsi la situation en toute sécurité avant d’agir. Si un tel comportement se poursuit, les détenteurs du Bitcoin devraient s’attendre à un retour de l’actif dans le canal de trading baissier (indiqué avec des lignes violettes sur le graphique ci-dessus) et donc à une chute du prix jusqu’au niveau de 35 000 dollars. Le pire des scénarios implique une baisse jusqu’à la limite inférieure du canal de prix violet qui se trouve près des 20 000 dollars.

Il ne faut cependant pas désespérer. L’analyse technique du graphique permet de repérer au sein du canal de prix descendant un triangle qui constitue un support supplémentaire pour l’actif. La sortie de cette figure se produit souvent par un pump puissant et la chute que Bitcoin a connu récemment ne contredit pas un tel développement des événements. Le prix de la première cryptomonnaie va cependant très probablement atteindre la bordure inférieure du triangle avant qu’un rebond ne se produise et ne provoque ainsi le pump mentionné plus haut. D’ailleurs, cette baisse du prix du Bitcoin ne durera pas longtemps, comme le signale l’indicateur RSI du timeframe selon lequel l’actif est actuellement survendu.

Il faut avouer que le récent crash du Bitcoin ne pouvait pas être prédit sur la base de l’analyse des graphiques. Il s’agit très probablement d’un impact volontaire de la part des traders disposant des volumes importants qui ont décidé de fermer leurs positions le 7 septembre 2021 pour des raisons qu’eux seuls connaissent. Peut-être qu’en tenant compte de l’extrême cupidité qui régnait sur le marché, ainsi que des prévisions optimistes des analystes et de l’initiative des utilisateurs de Twitter d’acheter du Bitcoin afin de soutenir l’adoption de la première cryptomonnaie par le Salvador, ces vendeurs ne s’attendaient pas à ce que les volumes des achats soient si faibles qu’ils ne soient pas en mesure de contrebalancer les volumes vendus. Sinon, ils auraient sûrement divisé leurs actifs en plusieurs positions relativement petites et les auraient vendus avec des profits beaucoup plus élevés et des dégâts beaucoup moins tangibles pour le reste du marché.

Il est cependant tout-à-fait possible que ces mystérieuses baleines cherchaient justement à se débarrasser de leurs bitcoins le plus rapidement possible.Sur Twitter, la rumeur se répand que Michael Saylor est le vrai responsable du flash crash du Bitcoin, même malgré le fait que l’entrepreneur a depuis longtemps activement promu les investissements dans la première cryptomonnaie. Certains internautes supposent que MicroStrategy de Michael Saylor a vendu une partie de ses actifs en passant notamment par le shadow banking, ce qui a été le facteur ayant provoqué la chute du marché.

Cette théorie semble pourtant douteuse, étant donné que le fournisseur de logiciels d’analyse n’était pas dernièrement en situation d’urgence financière. On pourrait alors se demander pourquoi l’entreprise a décidé de vendre ses actifs lorsque le prix était aux alentours des 50 000 dollars, alors que tout le monde s’attendait à ce que Bitcoin atteigne les 100 000 dollars avant la fin de l’année? Bien sûr, tout peut arriver, mais qu’est-ce qui empêcherait Michael Saylor de vendre ses actifs légalement, sans prendre des risques supplémentaires et sans contourner la SEC? Seraient-ce les impôts? Ou peut-être même la peur de l’opinion publique?Si le maximaliste du Bitcoin voulait éviter les impôts, il achèterait alors de la cryptomonnaie en secret et ne positionnerait pas son entreprise comme un ardent partisan du Bitcoin. L’opinion publique ne semble pas non plus être un problème pour Michael Saylor. Même si sa communauté tentait de l’accuser d’agir en divergence avec ses propos, il pourrait tout simplement l’expliquer par la nécessité de lever des fonds supplémentaires pour financer l’activité de l’entreprise. Lorsque tous les problèmes auraient été réglés, il aurait alors à nouveau acheté une certaine quantité de Bitcoin en apaisant ainsi les critiques. 

Il est ainsi hâtif et injustifié de blâmer MicroStrategy pour le crash du «Black Tuesday». 

Quoi qu’il en soit, le dump est déjà survenu et il est maintenant inutile de chercher les coupables, d’autant plus qu’ils ont fait ce qu’ils avaient tout-à-fait le droit de faire, à savoir fermer leurs positions.

Les traders sont actuellement en train de décider dans quelle direction ira la première cryptomonnaie mondiale par la suite. Au moment de la rédaction, Bitcoin se négocie aux alentours des 46 000 dollars, mais il ne semble pas que le prix se maintiendra à ce niveau.

La prochain niveau  important sera la zone des 40 000 – 42 000 dollars. Même si le marché reste haussier dans sa globalité, les traders sont susceptibles de faire face à une baisse prolongée. Si la croissance se poursuit, les prochains niveaux de résistance sont ceux de 48 000 et de 50 000 dollars.

Ethereum (ETH)

Ethereum (ETH)

La deuxième cryptomonnaie en termes de capitalisation continue d’insister sur son indépendance du Bitcoin en reprenant systématiquement les positions perdues lors du crash du mardi dernier. Au moment d’écrire ces lignes, Ethereum se négocie légèrement au-dessus du niveau de 3 400 dollars.

Bien entendu, les fluctuations du Bitcoin auront toujours un impact sur le premier altcoin : si la première cryptomonnaie continue de perdre en valeur, Ethereum suivra forcément. Ce dernier est cependant capable de montrer son caractère en s’approchant notamment de son sommet absolu.

Indice de peur et de cupidité

Indice de peur et de cupidité

Bitcoin n’est pas parvenu à récupérer les positions perdues, ce qui a bien évidemment provoqué une perte d’optimisme des traders. Si hier ces derniers se doutaient simplement de l’avenir, aujourd’hui ils sont convaincus que Bitcoin est à nouveau entré dans une période de marché baissier.

Lorsque l’indice de peur et de cupidité s’approchera de la peur extrême, les traders seront de nouveau encouragés à poursuivre les achats. Par conséquent, investir en Bitcoin lorsque tout le monde se doute de son avenir est une des meilleures stratégies d’investissement. Le dernier hiver crypto lors duquel la première cryptomonnaie a chuté en dessous des 3 000 dollars en est la preuve. À l’époque, de nombreux analystes prédisaient son effondrement et les médias parlaient même d’un éclatement de la bulle spéculative.

Ceux qui ont commencé à accumuler des positions à ce moment sont devenus en fin de compte les principaux gagnants de cette crise. Lorsque d’autres investisseurs achetaient du Bitcoin à 20 000 et à 30 000 dollars, ces enthousiastes avaient déjà des actifs achetés pour dix fois moins cher.

Top 10 des altcoins

Top 10 des altcoins

Les dix altcoins les plus populaires selon CoinMarketCap ne trouvent toujours pas la force de se remettre du récent dump.

En comparaison avec les autres actifs, Solana (SOL) ne cesse d’étonner ses détenteurs en montrant une augmentation considérable depuis hier. Le token a également mis le terme à sa confrontation avec Ripple (XRP), connu pour son procès contre la SEC. Solana lorgne maintenant la place de Tether (USDT).

Cependant, Solana et Ripple ne sont pas la seule modification qui a eu lieu dans la liste de CoinMarketCap. Au cours de la dernière journée, Binance Coin (BNB) et Tether (USDT) ont inversé leurs positions à plusieurs reprises. Les deux seront cependant bientôt dépassés par Solana si cette dernière poursuit sa croissance extraordinaire.

Algorand (ALGO) 

Algorand (ALGO) 

Algorand (ALGO) devient le token le plus performant de ce jeudi. Cet actif a non seulement été capable de croître lors de la chute du reste du marché, mais a également rapporté à ses détenteurs plus de 38% de profit en espace d’une journée.

IOTA (MIOTA) 

Selon CoinMarketCap, IOTA (MIOTA) devient l’actif le moins performant du jour parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées. Au cours de la journée, le prix de IOTA a chuté d’environ 9 %. Le marché des cryptomonnaies est actuellement à la croisée des chemins. En ce moment même, les traders sont en train de décider de la future direction des déplacements du Bitcoin et par conséquent de l’ensemble du marché. Une attention particulière doit être accordée à l’utilisation des stop-loss et à la gestion des risques.

Le marché des cryptomonnaies est actuellement à la croisée des chemins. En ce moment même, les traders sont en

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Le marché des cryptomonnaies aujourd’hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Algorand (ALGO), IOTA (MIO …
4.9 (98%) 32 votes