Le marché des cryptomonnaies aujourd’hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Elrond (EGLD), Perpetual P …

Le marché des cryptomonnaies aujourd’hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Elrond (EGLD), Perpetual P ...

Retrouvez la nouvelle revue du marché des cryptomonnaies de Cointribune. Vous apprendrez ce qui s’est passé dernièrement et à quoi vous attendre dans l’avenir. Si vous souhaitez lire la revue précédente, cliquez ici.

Bitcoin (BTC)

Comme prédit par CoinTribune, Bitcoin continue sa baisse. Pour l’instant, les acheteurs n’arrivent pas à faire remonter le prix, ce qui veut dire que les jours qui viennent seront surtout consacrés à la recherche d’un niveau de support, d’une zone convenable aussi bien pour les bulls que pour les bears. Cependant, une nouvelle chute peut survenir si le prix s’approche du niveau de 40 000 dollars, ce qui fait espérer que les acheteurs vont se mobiliser près de l’un des niveaux de support.

Sur son chemin baissier, Bitcoin rencontrera plusieurs niveaux clés capables de provoquer un rebond du prix. Le premier est le niveau de 40 000 dollars que l’on vient d’évoquer. Il s’agit en effet d’un niveau de support psychologique non négligeable. Le deuxième est le niveau de 35 000 dollars qui représente la limite inférieure du triangle indiqué sur le graphique ci-dessus. Le troisième niveau se trouve aux alentours des 30 000 dollars, à la la limite supérieure du canal de prix descendant en expansion (indiqué graphiquement en jaune). Enfin, le quatrième et le dernier niveau de support est celui de 20 000 dollars qui correspond à la limite inférieure du canal de trading descendant indiqué en violet. 

La probabilité que le prix atteigne les 20 000 dollars n’est toutefois pas très importante car pour que cela arrive, il faudrait que l’hiver des cryptomonnaies recommence sur le marché. Il faut tout de même avouer que ce dernier reste très imprévisible et que même une telle éventualité n’est pas négligeable.

Hier soir, Bitcoin a failli descendre en dessous des 44 000 dollars, mais les acheteurs ont finalement retrouvé de l’optimisme et n’ont pas permis à cela d’arriver. Ce samedi 11 septembre a commencé par une légère augmentation du prix, mais le marché est toujours en manque de volumes nécessaires pour franchir le niveau de résistance qui empêche l’actif de croître. Il faut donc se préparer à ce que le déclin du Bitcoin se poursuive.

Il faut en même temps préciser que samedi et dimanche sont traditionnellement des jours exceptionnels pour le marché des cryptomonnaies. Les fluctuations du Bitcoin et des altcoins sont souvent plus importantes le week-end car de nouveaux volumes peuvent apparaître à tout moment en modifiant considérablement les prix. Dans ces conditions, les acheteurs pourraient bénéficier d’un cadeau de la part de Tether (d’une nouvelle émission d’USDT par exemple). Un tel événement redonnerait peut-être de l’optimisme aux traders et changerait ainsi la tendance sur le marché.

Au moment d’écrire ces lignes, Bitcoin se négocie aux alentours des 45 000 dollars et est sur le point de descendre en dessous de ce niveau. Ce mouvement baissier s’inscrit cependant parfaitement dans la tendance haussière globale. Le prix varie effectivement à l’intérieur du triangle dont l’un des éléments importants est la figure chartiste appelée le « biseau descendant » ou « falling wedge » en anglais. La baisse du prix ne la contredit pas, mais la complète au contraire car l’un des éléments clés de cette figure est l’accumulation. Cette dernière se produit lorsque le prix varie entre la limite supérieure (niveau de résistance) et inférieure (niveau de support) du canal de prix qui se rétrécit au fil du temps.

Ceci explique pourquoi on parle du triangle : au lieu de deux lignes parallèles qui ne se croiseront jamais, on peut observer deux limites du canal (représentées également par des lignes) qui se déplacent dans la même direction, mais qui se croiseront au bout d’un moment dû à leur nature. 

Comme le récent crash a commencé aux alentours des 52 000 dollars, ce chiffre est devenu un niveau important qui, avec le sommet absolu du prix (environ 65 000 dollars), forme la nouvelle résistance dynamique. Un nouveau canal de prix descendant a pu ainsi être repéré et représenté sur le graphique avec des lignes roses.

Il ne diffère pas beaucoup du canal descendant violet et la seule chose qu’il permet de comprendre est la présence d’un fort niveau de résistance dans la zone des 50 000 – 52 000 dollars.

Il est peu probable que le prix se dirige vers la limite inférieure du canal de prix rose car un tel mouvement contredirait le concept de triangle. Avant de considérer cette possibilité, il faut que le prix atteigne un nouveau minimum local aux alentours des 25 000 dollars.

Comme expliqué dans les revues précédentes, la tendance globale du Bitcoin reste ascendante. Même si le pessimisme commence déjà à se répandre parmi les acheteurs, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Malgré l’incertitude qui règne sur le marché, il y a encore de bonnes chances que Bitcoin ne va pas poursuivre son déclin jusqu’à la limite inférieure du triangle, mais va franchir le niveau de résistance, même si cela prendra un certain temps.

Ethereum (ETH)

Ethereum (ETH)

La deuxième cryptomonnaie en termes de capitalisation varie en fonction de l’humeur des traders sur le marché des cryptomonnaies. Même si ce samedi a commencé par une légère croissance du prix de l’actif, Ethereum a terminé les deux jours précédents avec d’importantes bougies rouges.

Le premier altcoin a depassé les frontières du canal rouge, ainsi que celles du canal violet et se négocie actuellement au sein du canal blanc. Les acheteurs peuvent encore compter sur le niveau de support qui correspond à la limite supérieure du triangle, mais si même cette dernière ne parvient pas à arrêter la baisse du prix, il faudra alors s’attendre à ce que l’actif atteigne les niveaux proches des 2 000 dollars.

Dans tous les cas, même si Ethereum va connaître une chute significative, il faudra considérer cette baisse comme une opportunité d’investir dans cet actif qui coûtait 90 dollars encore relativement récemment. Il est possible que lors du prochain dump, Ethereum atteigne les niveaux de 10 000 – 20 000 dollars, comme l’a fait Bitcoin à un moment donné.

Indice de peur et de cupidité

Indice de peur et de cupidité

Ce samedi 11 septembre, l’indice de peur et de cupidité s’est significativement déplacé vers la zone de la peur. Le retour tant attendu du Bitcoin vers les valeurs précédentes ne se produit pas. Tous les jours, le nombre de traders ayant ouvert des positions à court terme ne fait qu’augmenter.

Même si la situation semble inquiétante, il ne faut pas désespérer : de telles fluctuations sont normales. Il y a à peine quelques jours, le marché se trouvait dans la zone d’extrême cupidité.

Le marché des cryptomonnaies est un marché sur lequel on a apporté beaucoup d’argent. Il ne s’agit même pas de traders individuels, mais de grandes entreprises comme MicroStrategy, de fonds d’investissement comme Grayscale et, enfin, de personnes publiques, y compris celles du monde politique. Ces acteurs ne laisseront sûrement pas leurs fonds disparaître. Cependant, tout ce qu’ils peuvent faire pour cela est soit d’apporter encore plus d’argent sur le marché, soit de financer des événements qui vont éventuellement avoir un impact positif sur le cours des cryptomonnaies.

Ce n’est pas un secret que le marché est parfois volontairement déséquilibré. C’est un jeu qui profite à la fois aux baleines et aux poissons plus petits. Chaque fois qu’un accord est conclu sur le marché, quelqu’un gagne de l’argent et quelqu’un en perd. Il faut rappeler que ceux que l’on appelle généralement les baleines (du fait qu’ils possèdent un capital nettement supérieur à celui de la plupart des individus) s’intéressent beaucoup plus au dévouement des traders individuels à ce jeu qu’on ne le croit.

Lorsque l’ensemble du marché est dans un état d’euphorie, les baleines ferment leurs positions et vendent leurs actifs. Lorsque, inversement, tout le monde est pressé de se débarrasser des cryptomonnaies, les baleines ouvrent de nouvelles positions en toute confiance. C’est exactement ce qui se passe en ce moment. Plus les traders ont peur, plus les baleines investissent. Lorsque ces dernières rassembleront suffisamment d’actifs, le marché sera à nouveau poussé dans un état d’optimisme et même de cupidité et les traders individuels commenceront eux-mêmes les achats, tout en augmentant le prix des cryptomonnaies détenues par les baleines.

De plus, il ne faut pas oublier tous les emprunts qui sont effectués sur les plateformes d’échange. Alors que le marché est sous l’influence des vendeurs, des milliers de positions à court terme sont ouvertes tous les jours à l’aide des effets de levier. La plupart d’entre elles vont se faire liquider et ces pertes alimenteront en partie le prochain cycle haussier. Le prix de tout actif suit toujours les volumes les plus importants.

On peut se dire que c’est injuste et que l’on doit lutter contre les manipulations de ce genre, par exemple à l’aide des moyens expliqués dans le subreddit WallStreetBets. Cette attitude est pourtant trompeuse et risque d’entraîner d’importantes pertes pour les investisseurs individuels, ne serait-ce que parce que chacun des membres d’un tel groupe sera contraint d’agir dans l’intérêt de tous et non dans le sien. En conséquence, les plus malins deviendront eux-mêmes des baleines, alors que tous les autres vont perdre leur argent.

En réalité, on peut remarquer et profiter des manipulations. La méthode est triviale : acheter lors des chutes, vendre lors des pumps. C’est pour le moment le seul moyen existant de réaliser des profits sur le marché des cryptomonnaies.

L’indice n’est pas loin des niveaux maximums de peur. Il est très probable que des volumes importants soient versés sur le marché ou qu’une série d’événements positifs et très médiatisés arrive bientôt. Ne ratez pas l’occasion.

Top 10 des altcoins

Top 10 des altcoins

Les dix altcoins les plus populaires selon CoinMarketCap sont tous rouges. La seule exception pour le moment est Terra (LUNA) qui a dépassé Uniswap en termes de capitalisation.

Solana (SOL) continue sa correction au risque de laisser sa place à Ripple (XRP). Il est cependant probable que l’actif n’a pas encore épuisé son potentiel. Cardano (ADA) ne veut pas croître, même malgré le hard fork tant attendu dont la mise en place est prévue le 12 septembre 2021. Le prix de Binance Coin (BNB) baisse d’environ 100 dollars et même l’activité accrue de Changpeng Zhao sur les réseaux sociaux n’aide en rien à la croissance de la popularité de l’actif.

Elrond (EGLD)

Elrond (EGLD)

Elrond (EGLD) devient le token le plus performant de ce samedi parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées selon CoinMarketCap. Au moment d’écrire ces lignes, cet actif a déjà rapporté à ses détenteurs plus de 16% de profit.

Perpetual Protocol (PERP)

Selon CoinMarkerCap, Perpetual Protocol (PERP) devient l’actif le moins performant du jour. Au moment de la rédaction, le prix de l’actif a déjà baissé d’environ 14%. Si l’on étudie cependant le graphique, on peut constater que Perpetual Protocol a presque atteint son niveau de support, ce qui rend possible que le trend du token va s’inverser et que ce dernier continuera de se négocier au sein d’un canal ascendant.

Bitcoin continue son déclin. Ethereum, ainsi que les autres altcoins, est sensible aux fluctuations de la première cryptomonnaie et l’indice de peur et de cupidité signale un degré élevé de pessimisme sur le marché. Cependant, c’est souvent dans des moments comme ça que se produisent des événements qui peuvent tout changer. Soyez prêt pour l’occasion à venir, mais n’oubliez pas la gestion des risques et ne négligez pas les stop-loss.

Le marché des cryptomonnaies aujourd’hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Elrond (EGLD), Perpetual P …
4.9 (98%) 32 votes