Le pirate de Gatineau aurait mené 91 attaques

Le pirate de Gatineau aurait mené 91 attaques

L’informaticien et trafiquant de drogue Gatineau a été arrêté mercredi pour avoir commis au moins 91 attaques de rançon, selon une société d’échange de crypto-monnaie qui a aidé le FBI à mener une enquête.

• En savoir plus: Coin FBI du criminel québécois

Chainanalysis, basé à New York, a étudié les interactions de Sébastien Vachon-Desjardins avec les bitcoins, une parodie de scandales.

Il aurait reçu 14 millions de dollars américains pour avoir fraudé ses victimes avec le ransomware NetWalker. Avec l’augmentation de la valeur du bitcoin, son pécule vaut désormais 27,6 millions de dollars américains (35 millions de dollars).

Pour gagner cet argent, Vachon-Desjardins peut s’appuyer sur des adresses inférieures à 345 bitcoins, données Chainanalysis. Ces adresses sont presque identiques aux comptes uniques pour l’envoi ou la réception de crypto-monnaie.

NetWalker est un «ransomware-as-a-service»: les «partenaires» peuvent le recruter auprès de ses fabricants pour frauder les victimes de leur choix.

En tant que «partenaire», Vachon-Desjardins a investi 80% de son épargne, selon Chainanalysis.

Le reste est allé aux fabricants de rançons, dont les noms sont encore inconnus.

Le criminel de Gatineau a peut-être tué davantage en utilisant d’autres logiciels malveillants.

«Grâce à notre logiciel de recherche, nous pouvons voir que le fonds de crypto-monnaie Vachon-Desjardins a reçu de l’argent lié à d’autres types, dont Sodinokibi et RagnarLocker», écrit Maddie Kennedy, directrice des communications chez Chainanalysis, contactez notre bureau de recherche.

Capture d’écran de Facebook

Sa page avec le nom de Sébastien Zaqxsw a pour devise «Soulevez, marchez, profitez de ce que la vie a à offrir».

Enregistrée sous un nom erroné, sa page Facebook porte le slogan «Soulevez, marchez, profitez de ce que la vie a à offrir».

Les responsables américains veulent faire un autre voyage en Floride dans le cadre de son programme, mais il pourrait ne pas l’aimer. Suite à l’arrestation de mercredi, le ministère de la Justice (DoJ) doit demander l’expulsion dans les 60 jours.

Sébastien Vachon-Desjardins lors d’un voyage vers le sud.

Le bureau du procureur de l’État de Sunshine l’accuse de vol d’ordinateurs, de fraude et d’entreprises frauduleuses dans le district.

L’avocat de Vachon-Desjardins était devant le tribunal jeudi dans l’affaire.

Il a dû y retourner vendredi vers un autre dossier, l’informaticien étant déjà accusé de trafic de drogue et de possession de biens criminels.

L’un de ses coaccusés, Stéphane Prescott, était un collecteur de fonds pour les Hells Angels, selon une décision rendue dans une autre affaire en 2015.

Vachon-Desjardins doit revenir au tribunal le 18 février dans l’affaire DoJ.

Avez-vous des informations sur la cybersécurité?

Le pirate de Gatineau aurait mené 91 attaques
4.9 (98%) 32 votes