Magazine crypto blockchain and Defi of the week of January 25, 2021

Magazine crypto blockchain and Defi of the week of January 25, 2021

Le plus large gestionnaire d’actifs du monde s’ouvre à l’industrie des cryptomonnaies. En effet, le géant BlackRock a indiqué via des documents déposés à la SEC vouloir inclure des contrats à terme du bitcoin dans deux de ses fonds. Le mois dernier encore, Rick Rieder, le directeur de l’information de BlackRock pour les produits à revenus fixes, déclarait à CNBC que le bitcoin pourrait remplacer l’or comme monnaie refuge.

«Est-ce que je pense que c’est un mécanisme durable qui pourrait remplacer l’or dans une large mesure ?» a alors déclaré Rieder. «Oui, je le pense, parce que c’est bien plus fonctionnel que de faire passer une barre d’or.»

Une règle s’attaquant aux portefeuilles de cryptomonnaies n’ayant pas fait l’objet d’un KYC (Know Your Customer, ou connaissance du client) déposé par Steve Mnuchin de l’administration Trump vient tout juste d’être bloquée par l’administration Biden. Cette dernière visait à tenter d’empêcher les citoyens d’avoir des portefeuilles privés anonymes comme ceux sur une clé Ledger par exemple.

Il ne passe pas une semaine sans qu’un nouveau joueur institutionnel entre dans le marché. Cette fois, ce sont les fonds de dotation de plusieurs milliards de dollars d’Harvard et de Yale qui auraient commencé à ajouter des cryptoactifs à leurs portefeuilles. Un rapport de Coinbase affirme qu’ils sont loin d’être les seuls à le faire présentement.

«Alors que l’environnement macroéconomique inhabituel de 2020 a accéléré l’adoption de la cryptomonnaie, il est important de noter que de nombreux clients qui y ont investi cette année – en particulier les dotations, les corporations et autres investisseurs à long terme – ne pensent pas que la dynamique actuelle du marché soit nécessaire pour le succès de Bitcoin», peut-on lire dans ce même rapport. «Ils ont l’intention de conserver leurs bitcoins dans leur portefeuille principal à long terme, dans des conditions de marché variables».

Impossible de parler d’investissement institutionnel sans mentionner MicroStrategy, un pionnier de la tendance. L’entreprise a mentionné avoir procédé à un nouvel achat de 10M$ de bitcoins à un prix approximatif de 31 808 $ pièce vendredi dernier. Son PDG Michael Saylor est d’ailleurs devenu un apôtre vocal du bitcoin. Si vous n’êtes pas froissé par son langage parfois cru, il résume ici très bien en une minute à peine la proposition de valeur de la cryptomonnaie mère. Si vous désirez approfondir, l’entrevue complète est disponible ici. Ce podcast de l’émission Odd Lots par BloombergMarkets avec l’homme est aussi particulièrement pertinent.

Chose certaine, la tendance institutionnelle est de plus en plus claire. Le chercheur technologique Kevin Rooke a documenté cette dernière ces dernières années. Selon ses données, les entreprises publiques détiennent maintenant plus de 3,6 milliards de dollars de BTC. «En 2019, les entreprises publiques n’avaient que 20 000 BTC dans leurs livres. Ce chiffre est passé à 105 837 BTC en 12 mois» a déclaré M. Rooke.

L’histoire de la semaine sur les marchés boursiers est sans contredit le Short Squeeze sur l’action de GameStop. Chose rare, ce sont les investisseurs de détail, rassemblés sur un important forum de Reddit notamment, qui s’opposent à des joueurs institutionnels aux positions courtes. Le succès de ces « petits » joueurs a permis à l’action de passer de 20$ à 354$ à l’ouverture ce matin en dix jours à peine. Qu’est-ce que cela a à voir avec les cryptomonnaies? Peu à priori, mais le gestionnaire de portefeuille Anthony Scaramucci y voit néanmoins un indicateur positif pour le bitcoin. «L’activité sur GameStop est une nouvelle preuve de concept que bitcoin va fonctionner», a-t-il déclaré à Bloomberg. L’impact des petits groupes de commerce de détail montre le pouvoir de la finance décentralisée, le concept même qui sous-tend bitcoin. «Comment allez-vous battre cette foule décentralisée d’investisseurs? Pour moi, c’est une affirmation de plus sur la finance décentralisée».

Si le bitcoin a poursuivi sa correction suite à son sommet récent de 42 000 $ cette semaine, on constate donc que ce n’est pas la résultante de mauvaises nouvelles sur les marchés. On semble plutôt assister à un recul assez naturel suite à une hausse parabolique. Le fait que les altcoins tiennent ou améliorent leur ratio face au bitcoin est aussi un indicateur positif, montrant que les liquidités font partie d’échanges latéraux sur les marchés plutôt que d’une liquidation de vente vers le dollar américain.

Parlant d’altcoins, la hausse du ratio du prix face au bitcoin du jeton s’est poursuivie cette semaine, passant au-dessus de 0.04. Cela aura permis à ce dernier de rebattre ses sommets en dollars américains. Le fonds a profité de cette hausse, plus du tiers de ses liquidités y étant exposé.

De nouveaux efforts cherchant à lancer un FNB de bitcoins aux États-Unis se poursuivent. Si on se fie à l’opinion de la PDG de la firme d’investissement Ark Management Cathie Wood, il faudra que la capitalisation de l’actif dépasse deux billions de dollars pour que la SEC envisage l’accepter. «L’afflux de la demande doit être satisfait de sorte qu’il faudra obtenir bien plus d’un billion de dollars – 2 billions, je pense, avant que la [U.S. Securities and Exchange Commission] ne se sente à l’aise» a-t-elle commenté. Une telle capitalisation avec l’offre actuelle du bitcoin porterait son prix à environ 110 000 $.

Concluons en mentionnant le récent discours de Jerome Powell de la FED. Si personne ne s’attend à une hausse de taux d’intérêt, il sera intéressant de voir si le plan de sauvetage avec injections massives de liquidités se poursuivra avec la même ardeur, ou si des indices d’une implication graduellement moindre seront lancés. Le bitcoin a toujours positivement réagi aux injections de liquidités qui laissent présager une baisse de valeur du dollar.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin ».

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

Who has the most Bitcoin?

Who has the most Bitcoin?

Satoshi Nakamoto Le créateur du Bitcoin, qui se cache derrière le surnom de Satoshi Nakamoto, reste le principal détenteur de bitcoins. Le nombre de bitcoins que Nakamoto possède aujourd’hui est estimé à environ 1,1 million.

Which country uses Bitcoin currency?

Nombre de distributeurs de Bitcoin
Hong Kong 62
Grèce 55
Italie 53
Russie 50

Why has the price of Bitcoin gone up?

Pour Christopher Dembik, la première explication est conjoncturelle. Avec la pandémie de coronavirus, "les investisseurs ont cherché des alternatives aux investissements classiques que sont la bourse, les actions, les valeurs des entreprises", ce qui les a menés vers le bitcoin.

Where to buy Bitcoin?

Where to buy Bitcoin?

et des courtiers plus intuitifs (Coinbase, Coinhouse, etc.). Les seconds sont généralement plus simples à utiliser mais pratiquent des frais plus élevés. Il existe aussi quelques comptoirs physiques à Paris (Coinhouse), Caen (Bitcoin Avenue), Brest (Byzantine) ou Bordeaux (Comptoir des cybermonnaies).

How do I buy and sell Bitcoins?

Pour trader le Bitcoin (BTC), il vous suffit d’entrer son nom dans la barre de recherche. Ensuite, il suffira de cliquer dessus et de choisir l’option « Acheter ». Pour revendre, il suffit de cliquer sur l’onglet « Vendre ».

Where can I buy Bitcoin for free?

eToro offre la possibilité d’acheter du Bitcoin pas cher, ainsi que d’autres crypto-monnaies, comme le Bitcoin Cash. Avec eToro, il est possible d’acheter du Bitcoin en sécurité chez un courtier en ligne dont la réputation n’est plus à faire.

Où acheter Bitcoin tabac ?

Ville Plateforme Adresse
Fontainebleau KeplerK 35 bd du General Leclerc
Fresnes KeplerK Parc de la Cerisaie, 5 allée des Fleurs

How do I invest in Bitcoin?

How do I invest in Bitcoin?

Si vous souhaitez placer de l’argent en Bitcoin, vous pourrez soit acheter des tokens (les pièces de crypto monnaie) soit passer par un courtier en ligne proposant du trading de crypto monnaie via des Contract For Difference (CFD), tel que eToro par exemple.

How to invest in Bitcoin in 2020?

Comment investir dans le Bitcoin en 5 pas?

  • S’inscrire sur Bitcoin Trader en suivant ce lien.
  • Créer un compte sur la plateforme du courtier.
  • Financer votre compte.
  • Sélectionner Bitcoin et cliquer sur “acheter”
  • Ouvrir une position trading Bitcoin.

Is it worth investing in Bitcoin?

Le Bitcoin, un investissement risqué Gardez à l’esprit que le Bitcoin repose sur un marché non régulé, cette monnaie virtuelle n’a pas de cours officiel. Il s’agit d’un environnement informatique qui a ses propres règles, qui peut s’avérer non adapté aux personnes qui ne sont pas suffisamment technophiles et averties.

How do I get a free Bitcoin?

Jouer aux dés. Différentes plateformes proposent des jeux gratuits et payants sur lesquelles il est possible de gagner un peu de bitcoins. C’est le cas de PrimeDice et 999Dice par exemple. Selon votre juridiction vous pouvez jouer et retirer de l’argent que vous avez gagné gratuitement.

How do I earn 1 Bitcoin per day?

Liste des sites gratuits pour gagner des Bitcoin

  • BitVisitor : c’est le site qui vous permet de gagner le plus de Bitcoin. …
  • FreeBitcoin : On peut jouer toutes les heures, et jusqu’à 1 BTC / heure !
  • BTC Clicks : Vous recevez des bitcoin pour regarder des sites web !

Magazine crypto blockchain and Defi of the week of January 25, 2021
4.9 (98%) 32 votes