Mastercard va autoriser les transactions en cryptomonnaie… mais pas en Bitcoin

Mastercard va autoriser les transactions en cryptomonnaie... mais pas en Bitcoin

Après Visa, c’est à Mastercard d’ouvrir la porte à la crypto-monnaie pour les clients et les commerçants. Mais le géant bancaire a choisi de n’accepter qu’une poignée de «stablecoins» et le Bitcoin, dont le prix est actuellement en hausse, n’est pas affecté pour le moment.

Peu à peu, les crypto-monnaies gagnent en crédibilité, et deviennent de moins en moins virtuelles, car après Visa ou Paypal, c’est à Mastercard d’intégrer certaines monnaies numériques dans son réseau. Mais attention, comme Visa pour le moment, son concurrent a décidé de n’accepter que les devises à taux stable, les «stablecoins», les seules qui répondent à son cahier des charges.

«Pour être tout à fait clair, toutes les crypto-monnaies actuelles ne seront pas prises en charge dans notre réseau», explique Raj Dhamodharan, vice-président du géant bancaire. Selon lui, une grande majorité des centaines de crypto-monnaies en circulation doivent encore « resserrer leurs mesures de conformité, pour répondre à nos demandes » et Mastercard souhaite que « les consommateurs et l’écosystème en général commencent à se rassembler dans le monde entier. » « Données cryptographiques L’axe offre fiabilité et sécurité. « 

De nombreux brevets blockchain

De nombreux brevets blockchain

Même s’ils ne sont pas nommés, Bitcoin ou Ethereum, dont le prix augmente, ne sont donc pas pris en charge par Mastercard, et devront se tourner vers Tether, Gemini Dollar et bientôt Diem, la monnaie virtuelle de Facebook. Plus précisément, des centaines de millions de clients Mastercard pourront dépenser leur monnaie virtuelle auprès de millions de commerçants, à la fois en ligne et en magasin. La condition que ces derniers autorisent ce type de paiement, et c’est encore très rare.

Pour être sûr de l’origine de cette monnaie virtuelle, mais aussi de son utilisation, Mastercard détient 89 brevets sur la blockchain et se réfère, par exemple, à des solutions pour garder les transactions cryptographiques privées, la vérification des paiements avec carte bancaire, le paiement instantané blockchain traitement ou comment gérer les remboursements.

Intéressé par ce que vous venez de lire?

Mastercard va autoriser les transactions en cryptomonnaie… mais pas en Bitcoin
4.9 (98%) 32 votes