Opinion | Publique ou privée, la monnaie numérique va s’imposer

Opinion | Publique ou privée, la monnaie numérique va s'imposer

Par Christian de Boissieu (professeur émérite à l’université Paris-I et vice-président du Cercle des économistes)

Publié le 20 janv. 2021 à 8:30

La guerre des monnaies évoque d’abord les dévaluations compétitives. Se profile une autre guerre des monnaies, celle qui oppose monnaies publiques (ou officielles) et monnaies privées et dont les enjeux, éminemment politiques, touchent au pouvoir et à la souveraineté. Car « la monnaie est pouvoir » comme disait Roy Harrod, et pas seulement pouvoir d’achat…

Le succès du bitcoin illustre la montée en régime des cryptomonnaies, ces monnaies digitales d’initiative privée, aux cours instables pour beaucoup d’entre elles, et dépourvues de banques centrales à même de servir de « prêteur de dernier ressort » en cas de coup de tabac. Certes, le bitcoin et les autres cryptomonnaies ne remplissent pas toutes les fonctions d’une monnaie complète, mais elles viennent quand même concurrencer les monnaies officielles pour certains usages. L’arrivée annoncée de Facebook en 2021 avec sa monnaie Libra, rebaptisée Diem, donnerait une énorme impulsion à l’essor des cryptomonnaies privées puisque le géant américain compte 2,5 milliards d’utilisateurs !

Opinion | Publique ou privée, la monnaie numérique va s’imposer
4.9 (98%) 32 votes