Pourquoi les cryptomonnaies sont dans le viseur des États-Unis

Pourquoi les cryptomonnaies sont dans le viseur des États-Unis

C’est une alerte sérieuse qu’a voulu donner le département du Trésor américain, l’instance chargée des questions économiques et financières de l’Oncle Sam. Dans un communiqué, le ministère a expliqué que les cryptomonnaies pouvaient potentiellement remettre en question l’efficacité du système des sanctions qui vise à empêcher des personnes ou des entités étrangères de menacer les intérêts américains ou de bafouer les droits de l’homme dans leur pays.

Le bitcoin est « extrêmement inefficace » selon la secrétaire américaine au Trésor

Le bitcoin est « extrêmement inefficace » selon la secrétaire américaine au Trésor

Repris par nos confrères du journal Capital, le Trésor explique ainsi :

Si les sanctions restent un outil politique essentiel et efficace, elles sont également confrontées à de nouveaux défis, notamment les risques croissants liés aux nouveaux systèmes de paiement, l’utilisation croissante des actifs numériques et les cybercriminels. Les innovations technologiques telles que les monnaies numériques, les plateformes de paiement alternatives et les nouvelles façons de cacher les transactions transfrontalières réduisent toutes potentiellement l’efficacité des sanctions américaines.

L’instance ajoute : « Ces technologies offrent aux acteurs malveillants des opportunités de détenir et de transférer des fonds en dehors du système financier traditionnel basé sur le dollar ». Dès lors et en l’absence de contrôle, le Trésor craint que les cryptomonnaies ne nuisent à l’efficacité des sanctions. L’idée est donc de « travailler avec des partenaires et des alliés pour moderniser et renforcer cet outil essentiel ».

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que ce ministère monte au créneau pour dénoncer les potentiels dangers des cryptomonnaies. En février dernier, la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a estimé que le bitcoin est « extrêmement inefficace » pour mener des transactions et qu’il est régulièrement utilisé « pour la finance illicite ».

Elle précisait alors que « la quantité d’énergie consommée pour traiter ces transactions est stupéfiante. C’est un actif hautement spéculatif (…) Je m’inquiète des pertes potentielles que les investisseurs pourraient subir ».

Pourquoi les cryptomonnaies sont dans le viseur des États-Unis
4.9 (98%) 32 votes