Pourquoi les entreprises investissent maintenant dans le bitcoin

Pourquoi les entreprises investissent maintenant dans le bitcoin

Alors que la valeur du bitcoin a atteint un record de 50000 dollars mardi, la confiance des grands acteurs de Wall Street oblige de nombreuses PME à investir dans la monnaie virtuelle de renommée mondiale. Cependant, le pari reste risqué.

C’est le futur

C'est le futur

Bitcoin Well bat son plein. Pourtant, dans leurs locaux d’Edmonton, l’ambiance est détendue et un esprit d’entreprise se dégage dans chaque pièce. Les employés sont dans la trentaine et les boîtes de pizza sont placées à côté de canettes de boissons gazeuses.

Une vingtaine d’entre eux développent des solutions pour faciliter et sécuriser l’achat et la vente de bitcoins via un réseau de guichets automatiques. Bitcoin Well en a plus d’une centaine à travers le Canada.

En un an, Adam O’Brien, son fondateur, a vu le nombre de chefs d’entreprise en Alberta augmenter de deux souhaitant investir dans la crypto-monnaie.

Adam O’Brien a créé sa société Bitcoin Well en 2013.

Photo: Radio Canada / Axel Tardieu

Ils viennent pour des conseils, pour s’assurer qu’ils comprennent le bitcoin et pour investir en toute sécurité, explique-t-il.

Lorsque ce propre investisseur a découvert le bitcoin en 2013, sa valeur n’était que de 100 $ l’unité. Pour l’acheter, il fallait rencontrer un inconnu dans la rue ou parcourir des sites Web douteux.

Mon rêve avec les bitcoins est une histoire d’amour. Tel est le futur. Le Bitcoin affectera notre relation à l’argent aussi importante que la révolution des communications Internet, déclare Adam O’Brien.

Ce pari sur l’avenir virtuel est jusqu’à présent un succès pour Alberta Bitcoin Well.

En 2021, il devrait devenir public à Toronto et déménager dans un bâtiment cinq fois plus grand.

Le contenu vidéo est disponible pour cet article

Quand Wall Street entre

Quand Wall Street entre

Les médias internationaux suivent de près le boom et les plongeons vertigineux du bitcoin depuis sa vulgarisation en 2017.

La liste des géants de Wall Street qui soutiennent la monnaie virtuelle ne cesse de s’allonger depuis l’année dernière, après que la société de paiement Square a annoncé qu’elle avait acheté du bitcoin d’une valeur de 50 millions de dollars.

Le développeur de logiciels MicroStragegy a gagné 72 000, soit 3,6 milliards de dollars, selon le taux de change de la mi-février.

Le prix du bitcoin a augmenté le 8 février, atteignant un nouveau sommet de plus de 43000 dollars.

La raison? Le constructeur de véhicules électriques Tesla a investi 1,5 milliard de dollars en monnaie virtuelle et révèle qu’il sera bientôt possible d’utiliser ce mode de paiement pour acheter ses voitures.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, est un ardent défenseur des crypto-monnaies.

Photo: afp via getty images / Odd Andersen

Dépenses à long terme

Dépenses à long terme

La crypto-monnaie, autrefois rabaissée et considérée comme la monnaie des insurgés et des criminels, est en train de devenir un refuge sûr.

Bitcoin est de plus en plus accepté par les grandes institutions. Il s’agit d’une première étape importante pour l’acceptabilité et la crédibilité du bitcoin, qui lui manquait, décrypte Mario Lavallée, professeur de finance à l’Université de Sherbrooke.

Début 2021, JP Morgan Bank envisage un prix à terme de 146 000 dollars, tandis que son homologue, Citibank, l’estime à 300 000 dollars.

Ces annonces obligent les entreprises partout au Canada à oser.

Julien Mbony, co-fondateur de la société québécoise Valeo X, a ressenti cette vague de vagues sans précédent.

En 2014, Julien Mbony a organisé la première conférence Bitcoin au Québec.

Le jour de l’annonce de Tesla, il n’a pas eu le temps de manger, trop occupé à répondre à ses clients avides d’investissements.

Depuis 2019, près de 150 entreprises sont venues le consulter pour investir des centaines de milliers de dollars.

Ils mettent une partie de leurs bénéfices dans le bitcoin. Leur horizon d’investissement varie de un à cinq ans. Les gens le croient. Pour eux, ce n’est pas une phase spéculative, dit-il.

Les investisseurs utilisent de plus en plus le bitcoin comme stratégie de diversification.

C’est l’avis d’Evan Gappelberg, président de la société de réalité augmentée NexTech, basée à Vancouver, qui a investi 4 millions de dollars fin décembre 2020 et début janvier.

Bitcoin est une version virtuelle de l’or, a déclaré la société dans un communiqué. Cet investissement reflète notre conviction que le bitcoin est une valeur refuge à long terme et un actif d’investissement attrayant.

Changement élevé

Changement élevé

Créée par des personnes restées anonymes en 2009, la première crypto-monnaie de l’histoire ne dépend d’aucune institution et n’est pas réglementée.

Ses principaux avantages, selon certains, sont ses inconvénients majeurs. Le Bitcoin reste très instable, rappelle Mario Lavallée.

C’est dangereux. Je crains que certaines personnes investissent de l’argent et perdent beaucoup, explique-t-il. Les investissements en crypto-monnaies ne doivent pas dépasser 10% à 20% du portefeuille. C’est comme acheter un billet de loterie.

Une enquête publiée par la Deutsche Bank en janvier, qui a consulté 627 experts, estime que les risques de bulle financière autour du bitcoin sont extrêmement élevés.

Certaines institutions, qui ont investi dans la monnaie virtuelle en 2020, préfèrent se retirer le plus tôt possible.

Evan Gappelberg de la société canadienne NexTech a déclaré le 22 janvier que les bitcoins de la société avaient été revendus, réalisant un bénéfice de 200 000 dollars en moins d’un mois.

Pourquoi les entreprises investissent maintenant dans le bitcoin
4.9 (98%) 32 votes