Services tripartites, exploitation minière centrale chinoise, énergie des déchets … Pour Ray Dillinger, la conception originale de cette crypto-monnaie n’est plus respectée et le bitcoin est devenu quelque chose qui doit changer.

Alors que le bitcoin continue de voler de record en record, dépassant désormais 23 000 euros, l’un des pionniers de cette crypto-monnaie pense désormais que c’est « un désastre ». Dans un message posté sur un forum de discussion, Ray Dillinger, un informaticien qui a collaboré avec l’énigmatique Satoshi Nakamoto au développement de bitcoin, note que l’état actuel du réseau ne correspond plus au design original. De nombreux services tiers tournent désormais autour du bitcoin, comme le réseau Lightning ou les marchés. Ces tiers recréent, d’une manière ou d’une autre, des services bancaires que le bitcoin voulait éliminer.

Mais la plus grande préoccupation est l’exploitation minière, qui est maintenant principalement réalisée par d’énormes fermes de serveurs dédiés en Chine. Cette situation recrée non seulement une sorte de centralisation, mais représente également un gaspillage économique et social. Selon lui, cela «encourage la corruption», puisque l’électricité utilisée est «effectivement volée aux contribuables avec l’aide de fonctionnaires». De plus, ces fermes gaspillent «d’énormes ressources énergétiques».

Bref, selon lui, le bitcoin ne fonctionne pas et n’est rien de plus qu’une «preuve de concept réussie» qui a permis l’émergence de nouvelles idées comme la blockchain. «Le Bitcoin ne peut pas être mis à l’échelle à moins qu’il ne devienne ce qu’il veut remplacer», explique l’informaticien, qui avait déjà développé certaines de ces critiques dans une longue interview.

Un pionnier du bitcoin estime que cette cryptomonnaie est un « désastre »
4.9 (98%) 32 votes