Une femme de 77 ans a perdu 34 000 dollars après avoir été victime d’une arnaque aux cryptomonnaies

Une femme de 77 ans a perdu 34 000 dollars après avoir été victime d’une arnaque aux cryptomonnaies

mar 19 Oct 2021 ▪ 11h00 ▪

4
min de lecture – par
Luc Jose Adjinacou

Véritable fléau au sein de la cryptosphère, les arnaques aux cryptomonnaies n’en finissent pas de se multiplier profitant de la naïveté de nombreuses victimes rêvant de fortunes. Ces dernières se voient en effet proposer des plans de rémunérations élevées avec le bitcoin comme principal appât. Ce schéma classique a permis à une société fictive d’escroquer une Canadienne âgée de 77 ans dans la cité de Kelowna en Colombie-Britannique. La victime affirme avoir perdu au total 34 000 dollars en pensant investir dans la cryptomonnaie.

Un placement qui aurait permis à la victime de rembourser ses dettes

Un placement qui aurait permis à la victime de rembourser ses dettes

Avec un mari souffrant qui multiplie les séjours à l’hôpital, Lynda Krauza âgée de 77 ans s’en est remis à l’aide de ses enfants pour assumer ses différentes charges. Désireuse de leur rembourser ce qu’elle considère comme des emprunts, Mme Krauza décide d’investir dans le bitcoin. Elle va alors identifier un site proposant des placements dans la cryptomonnaie et y ouvrir un compte. Une fois cette étape finalisée, Mme Krauza va recevoir de nombreux appels téléphoniques provenant des représentants de la fausse société cryptographique. Convaincue par ces derniers, elle va effectuer un dépôt de  dollars sur son compte afin de réaliser son premier investissement.

Progressivement, les arnaqueurs vont demander à Mme Krauza d’augmenter son investissement allant jusqu’à lui suggérer de contacter sa banque afin d’obtenir plus de crédit. A plusieurs reprises, la victime va alors transférer des sommes de 3 000 dollars de son compte bancaire vers le prétendu portefeuille de bitcoins. Intriguée par le nombre d’appels journaliers que recevait sa mère, sa fille Colleen Greer décide de s’intéresser davantage au fameux site proposant l’investissement. Répondant un jour aux appels de la société, elle va exiger que celle-ci valide un retrait de fonds au profit de Mme Krauza. Il s’agira malheureusement du dernier entretien entre les deux parties, les arnaqueurs ayant pris la peine de bloquer tous les contacts permettant de les retrouver.

Une enquête difficile à cause de l’anonymat qu’offrent les transferts de bitcoin

Une enquête difficile à cause de l’anonymat qu’offrent les transferts de bitcoin

 « C’est tout ce que j’avais. Ils ont même pris mon chèque de pension. Certaines personnes traitent les gens pire que des animaux. Ils vous prennent jusqu’au dernier centime que vous avez» a ainsi déclaré Mme Krauza qui a signalé l’arnaque au service des fraudes de sa banque. Informée de l’affaire, la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a confirmé qu’elle avait lancé une enquête pour retrouver les arnaqueurs. 

Responsable des communications de la GRC, Solana Paré a reconnu que les escroqueries prenant pour cible les personnes du troisième âge devenaient courantes dans le pays. «  Le transfert de bitcoins offre aux fraudeurs une protection et un anonymat vis-à-vis de leurs victimes. Les fraudeurs peuvent accéder aux cryptomonnaies de n’importe où dans le monde, ce qui rend encore plus difficile leur poursuite, même s’ils peuvent être identifiés »a-t-elle assurée.

Les particuliers désirant investir dans les cryptomonnaies devraient prendre la peine de mieux se renseigner sur les sociétés cryptographiques qui proposent ce type de service.  Ce manque de rigueur constitue d’ailleurs la première faiblesse dont abusent les structures fictives qui ternissent l’image du secteur.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

Une femme de 77 ans a perdu 34 000 dollars après avoir été victime d’une arnaque aux cryptomonnaies
4.9 (98%) 32 votes