Walt Disney (-3%) victime d’un broker et de reports de sorties de films

Walt Disney (-3%) victime d'un broker et de reports de sorties de films

18/10/2021 22:06
| Boursier
| 224
|
Aucun vote sur cette news

L’analyste de la banque britannique Kannan Venkateshwar est ainsi passé de surpondérer (achat) à neutre (conserver) sur Disney, avec un objectif de cours revu de 210$ à 175$.

L'analyste de la banque britannique Kannan Venkateshwar est ainsi passé de surpondérer (achat) à neutre (conserver) sur Disney, avec un objectif de cours revu de 210$ à 175$.

L’action Walt Disney a abandonné lundi 3% à 171,17$ en clôture à Wall Street, après une dégradation du dossier du géant américain des loisirs par la banque Barclays.

L’analyste de la banque britannique, Kannan Venkateshwar, est ainsi passé de surpondérer (achat) à neutre (conserver) sur Disney, avec un objectif de cours revu de 210$ à 175$. Il justifie sa décision par un « ralentissement significatif » de la croissance du groupe malgré le lancement de nombreux films de ses franchises et du lancement de Star+, une extension de Disney+, sa plateforme de vidéo en streaming (SVoD) par abonnement.

Pour l’analyste, la tâche de Disney sera « difficile » s’il veut atteindre ses objectifs de long terme d’abonnés à Disney+ et à ses autres services de SVoD.

Report de plusieurs films Marvel et d’Indiana Jones 5

Pour ne rien arranger, le groupe a annoncé lundi le report pour plusieurs mois de la sortie de plusieurs films des studios Marvel, et a même repoussé à 2023 celle du prochain « Indiana Jones ».

La commercialisation du prochain épisode de la série « Doctor Strange » a ainsi été décalée au 6 mai 2022 au lieu du 25 mars, ce qui a amené Disney à ajuster aussi les sorties des films d’autres super-héros Marvel prévues en 2022. Le prochain « Thor » sortira le 8 juillet au lieu du 6 mai et le prochain « Black Panther » le 11 novembre au lieu de juillet.

Le cinquième épisode de la saga « Indiana Jones », avec Harrison Ford, sera pour sa part dans les salles le 30 juin 2023 et non pas le 29 juillet prochain. L’acteur de 79 ans s’est blessé à une épaule en juin pendant le tournage et il n’a repris que récemment.

Situation difficile en Chine face à la censure

Les studios hollywoodiens ont dû à plusieurs reprises modifier les calendriers de sortie des films depuis le début de la pandémie de COVID-19. En outre, le groupe fait face à une situation très compliquée en Chine, où plusieurs de ses films ont aussi vu leurs sortie chahutée sur fond de polémiques, selon le ‘Wall Street Journal’.

Le quotidien américain écrivait il y a une semaine que la sortie d »Eternals’, un film Marvel, est prévue en novembre dans le monde, mais que l’incertitude entoure sa sortie en Chine, après que la réalisatrice chinoise du film, Chloé Zhao, a récemment été critiquée pour ses commentaires concernant la Chine remontant à 2013.

Outre ‘Eternals’, un autre film Marvel ‘Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux’, n’a pas encore obtenu le feu vert pour sa sortie chinoise, en raison de commentaires faits en 2017 par l’acteur principal du film, Simu Liu, qui avait désigné la Chine comme un pays où les gens mourraient de famine. En 2020, le film ‘Mulan’ avait reçu un accueil très froid en Chine, où le film a cumulé les polémiques.

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l’exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n’ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d’achat de valeurs mobilières ou d’instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Walt Disney (-3%) victime d’un broker et de reports de sorties de films
4.9 (98%) 32 votes