Which crypto project will be the first to reach the $1 trillion in value added?

Which crypto project will be the first to reach the $1 trillion in value added?

Les cryptomonnaies : tout le monde en parle désormais, et le palier des 40 000 $ atteint par le Bitcoin fait saliver les investisseurs. Mais dans quels projets investir ? Analyse d’Elrond, projet européen qui a l’ambition de devenir la première valorisation du secteur à 1000 milliards de dollars…

L’ascension vertigineuse du Bitcoin au-delà des 40 000 dollars (40 365 $ exactement) le 7 janvier dernier qualifie définitivement l’entrée des institutionnels dans ce qu’il convient désormais d’appeler une nouvelle classe d’actifs. Voilà maintenant 11 ans que les sceptiques s’époumonent à prédire la chute du roi des cryptomonnaies, et le caractère incongru du Bull Rallye de janvier 2018 : les faits sont implacables, et démontrent solidement qu’ils avaient tort. Investir dans le Bitcoin, à n’importe quel moment de son histoire, s’avère être un des investissement les plus profitables toutes classes d’actifs confondues.

L’adoption massive est donc désormais en ligne de mire, tandis que l’offre de produits et services autour des cryptomonnaies explose et que les États planchent sur une régulation pertinente. C’est donc le moment en tant qu’investisseur de se demander qui sera le premier acteur de cet écosystème à atteindre “la Gafamisation” (du nom des 5 monstres qui dominent le secteur des valeurs tech : Google Amazon, Facebook, Apple, et Microsoft) et le seuil des 1000 milliards de valorisation…

Plusieurs challengers tiennent la corde, mais un projet retient particulièrement l’attention, et devrait faire parler de lui dans les semaines qui viennent : il s’agit Elrond, listé sur la plupart des plateformes d’échange dont Binance, et dont le token EGLD a vu sa valeur multipliée par 16 depuis le 1er janvier 2020 tandis que la valorisation de la société, après à peine 3 ans d’existence, s’établit à date à 1,13 milliards de dollars…

Benjamin Mincu, CEO et créateur d’Elrond, est une légende dans la communauté crypto. Impliqué dès 2014 dans l’équipe principale de NEM.io, il est également investisseur dans plusieurs sociétés bien connues de l’univers blockchain comme Binance, BAT et Tezos via MetaChain Capital qu’il a fondée avec son frère, Lucian Mincu. Il crée Elrond en septembre 2017 avec la conviction que seule une proposition de valeur “écosystémique” globale performante mais pensée pour le grand public permettrait enfin l’essor de la technologie blockchain et des cryptomonnaies vers la phase d’adoption massive. C’est “l’internet of money”. Mais pour cela, il faut combiner l’architecture économique de Bitcoin (BTC), la programmabilité du réseau Ethereum (ETH), avec des coûts de validation de transactions extrêmement bas, tout en offrant une évolutivité (nombre de transactions par secondes) digne d’une Mastercard, le tout dans une interface utilisateur “à la Apple” . Tout un programme, sur lequel planchent au quotidien des dizaines d’ingénieurs débauchés de Microsoft, Google, Intel, and NTT DATA.

Conséquences concrètes d’une telle proposition de valeur : la tokenisation de n’importe quel actif financier ou titre de propriété, encodé et sécurisé via des blockchains, et échangeable en un clic avec des frais négligeables grâce à l’application mobile dédiée.

Et force est de reconnaître que depuis une année, les chiffres parlent d’eux-mêmes et démontrent la pertinence des fondamentaux technologiques d’Elrond (notamment un nouveau mécanisme “Adaptive State Sharding” et un algorithme “Secure Proof of Stake (PoS)” bien plus efficace que le Proof of Work énergivore sur lequel reposent encore Bitcoin et Ethereum) :

Point d’orgue de ce travail, la sortie du “mainet” (le réseau principal, étape cruciale dans le lancement d’un projet crypto) intervenue fin juillet 2020, le “swap” du token (EGLD) qui alimente l’écosystème intervenu le 3 septembre 2020, mais surtout la présentation de l’application mobile Maiar par laquelle tout transitera, qui termine sa phase de beta testing et sera disponible officiellement pour la grand public dès le 31 de ce mois. Elle comprend un portefeuille numérique sécurisé, un navigateur internet, et un premier set de produits financiers axés sur le “farming”  (dépôt rémunéré) qui fait actuellement fureur dans l’univers crypto.

Il aurait été fou d’imaginer investir dans Bitcoin lorsqu’il a tutoyé les 20 000$ en janvier 2018, et pourtant, nous atteignons déjà 100% de performance en 24 mois.

Il semble tout aussi fou d’imaginer investir dans Elrond alors qu’il vient de signer une montée du cours de son token ELGD de plus de 600% en 2 mois. Et pourtant…

Interview de Benamin Mincù, CEO d’Elrond

J’ai toujours été passionné par l’informatique et le code. Mon père nous a poussés dans cette voie dès l’adolescence avec mon frère, et nous sommes rapidement devenus les geeks à qui tout le voisinage demandait secours sur le sujet dans notre ville de Sibiu, en Roumanie.

Cette passion s’est intensifiée avec l’explosion d’internet et la période Dot.com. A travers Internet, je me suis nourri des rencontres les plus fascinantes et des livres les plus passionnants qui soient. Pas à pas, en développant mon expertise, je suis ainsi arrivé à la conclusion que la technologie est de loin notre meilleur outil pour améliorer le monde qui nous entoure, et c’est précisément sur ce constat qu’Elrond a été fondé. 

Quel a été le déclencheur de votre implication dans les crypto-actifs ?

Intrigué dès la publication du White Paper de Satoshi Nakamoto en 2009 par la Blockchain et la cryptographie, j’ai tout de suite plongé dans l’extraordinaire potentiel technique de cette nouvelle technologie, et rapidement acquis la conviction que cette disruption offrait un potentiel du même ordre de grandeur qu’Internet.

J’ai rejoins l’équipe fondatrice du projet NEM en 2014, et en 2016, fondé un fonds d’investissement axé sur les start-up du secteur avec mon frère Lucian.

C’est après avoir investi dans une trentaine de projets blockchain et constaté qu’aucun d’entre eux n’apportait vraiment la proposition de valeur dont l’écosystème avait besoin pour exploser que vers septembre 2017 j’ai constitué l’équipe de “Rocket Scientists” avec laquelle nous avons commencé à travailler avec ce que je considère comme l’architecture Blockchain la plus avancée du marché : Elrond.

Comment qualifiez-vous l’année 2020 pour Elrond ?

2020 a été de loin la meilleure année pour notre projet. Nous avons réussi à lancer notre “mainnet”, c’est à dire notre architecture blockchain autonome propriétaire, basée sur plus d’1,4 millions de lignes de code, nous avons conclu plus de 100 partenariats stratégiques, considérablement développé notre communauté, et nous avons été listé avec notre crypto-actifs eGLD sur 5 des plus importantes plateformes d’échange au monde. 

Mais le meilleur reste à venir : nous avons à peine effleuré la surface du potentiel réel d’Elrond pour l’écosystème. 

Je pense que 2021 sera l’année la plus structurante pour nous, et nous visons à aller plus fort, plus vite, et plus loin que ce que nous avons réalisé ces 3 dernières années cumulées.

Quelle est votre vision pour Elrond ?

L’objectif d’Elrond est de :

(a) proposer les outils nécessaires à l’émergence d’un écosystème financier à échelle mondiale, basé sur la technologie des crypto-actifs,

(b) offrant une bande passante à l’échelle mondiale (transactions par seconde) et une latence infinitésimale (temps nécessaire à la validation des transactions),

(c) avec un accès simple à tout l’écosystème, à quiconque, d’où qu’il se trouve.

Elrond désigne le soubassement technologique global et le nom du projet, calibré pour fonctionner à l’échelle de l’internet : en simplicité d’utilisation comme en volume et en performance.

Maiar, la plateforme utilisateur sur laquelle repose Elrond, a été conçue pour embarquer efficacement avec une expérience optimale plus d’un milliard d’utilisateurs sans limitation technique.

Enfin, eGold, notre monnaie digitale, conçue pour fonctionner comme un moyen d’échange, une unité de compte et une réserve de valeur, alimentera toute l’économie d’Elrond.

C’est la combinaison de ces trois éléments qui permet de repenser le concept même de monnaie et notre système financier à l’échelle mondiale.

Quelle est votre vision pour les crypto-actifs en 2021 et au-delà ?

Je crois au pouvoir disruptif à court terme de la Blockchain et des crypto-actifs sur la société moderne. 2021 sera vraiment l’année de l’adoption par le grand public : tout le monde découvrira les avantages concrets et les implications profondes de cette technologie dans son quotidien. Cette technologie est arrivée à son point d’inflexion et l’adoption massive pourrait bien débuter cette année.

Elrond est en tout cas prêt et calibré pour une telle croissance. Tous les obstacles techniques et objectifs de performance ont été franchis, et le lancement de notre univers applicatif Maiar le 31 janvier sonnera le début de cette étape décisive.

Pourquoi Elrond peut devenir la première valorisation à 13 chiffres (un trilliard de dollars) ?

La Blockchain et les crypto-actifs constituent à l’évidence un marché potentiel de plusieurs trilliards de dollars en volume sur les 3 à 5 prochaines années. le projet Elrond s’inscrit en parfaite complémentarité des deux plateformes historiques Bitcoin et Ethereum, qui sont en route chacune vers une valorisation à plusieurs milliers de milliards. Mais avec à peine environ 100 millions d’utilisateurs dans l’écosystème crypto actuel, il est important de comprendre que nous somme encore très en avance de phase : dernier né, s’appuyant sur les faiblesses des projets historiques qu’il a su résoudre, Elrond est techniquement et fonctionnellement positionné pour accueillir le prochain milliard d’utilisateurs et porter les crypto-actifs vers l’adoption massive avec Maiar.

Concrètement, pourquoi utiliserais-je Elrond aujourd’hui ?

Erlond est d’ores et déjà lancé et en fonctionnement, et c’est certainement le projet blockchain le plus performant au monde. Le prochain Amazon ou Google sera crypto, et il est peut-être déjà en train de naître derrière un smart-contract lancé sur Elrond, son réseau de validateurs et sa communauté de développeurs et utilisateurs. Maiar est l’application grand public la plus intuitive jamais proposée autour des crypto-actifs, au sein de laquelle il est possible de découvrir une nouvelle approche de la monnaie, de l’achat et de la dépense, du placement, de la finance en un mot, à travers l’écosystème crypto, avec la vision d’un système financier 2.0 meilleur pour tous.

Comment en savoir plus et suivre les développements de votre projet ?

<<< À lire également : Le Forum Economique Mondial se penche sur les cryptomonnaies >>> 

Which crypto project will be the first to reach the $1 trillion in value added?
4.9 (98%) 32 votes